Le boom du vélo électrique se poursuit : les ventes en hausse de 28 % en 2021 !

Malgré les problèmes d’approvisionnement, le marché du vélo à assistance électrique est toujours en pleine effervescence. Les Français ont acheté 659 337 vélos électriques en 2021. Ils se tournent de plus en plus vers les grandes enseignes de sport pour trouver leur monture.

deux vélos à assistance électrique sur la piste cyclable du boulevard sébastopol à Paris
Le manque d'infrastructures, comme les pistes cyclables, est le premier frein au développement du vélo en France.(Boris Cassel)

Nouvelle année record pour le vélo électrique ! Selon les chiffres communiqués mardi 5 avril par l’Union Sport & Cycle, le lobby des industriels du vélo, 659 337 vélos électriques ont été vendus en France en 2021. Un chiffre en hausse de 28 % sur un an !

A vrai dire, personne n’est réellement surpris par ces chiffres. Les ventes de vélos à assistance électrique (VAE) ne cessent de progresser depuis une décennie. Mais ces forts taux de croissance s’appliquent maintenant à des volumes de vente très conséquents. Pour mémoire, il se vend désormais trois à quatre fois plus de vélos électriques que de scooters neufs…

Quels vélos ont été vendus ? Les Français ont acheté essentiellement des vélos électriques de ville (278 000 unités écoulées). Signe, entre autres, que la pratique se développe aussi à la campagne et dans le périurbain, le segment des vélos tout chemin est le plus dynamique, avec une hausse de 65 % des ventes (176000 unités) sur un an !

Où les français ont-ils acheté leurs vélos électriques ? Un vélo électrique sur deux est vendu par un “détaillant”, c’est-à-dire une petite boutique de vélo. Mais cette proportion a tendance a baissé. En 2021, les Français se sont en effet de plus en plus tournés vers les grandes enseignes spécialisées dans le sport (Decathlon, Intersport etc.). Résultat, un VAE sur trois est acheté dans ce type de commerce.

Comment expliquer la percée de ces grandes enseignes ? En cause, notamment, selon le lobby du secteur, la pénurie qui frappe le monde du vélo. Confronté à une hausse forte de la demande et une production mondiale désorganisée, notamment par la pandémie de covid 2019, il a été parfois difficile pour les fabricants de se fournir en pièces détachées. Avec, par ricochet, des pénuries de VAE en magasin. Selon l'Union sport et cycles, en 2021, les grandes surfaces de sport auraient mieux fait face ces problèmes d'approvisionnement, réussissant ainsi à mettre plus de vélos en vente.

Les détaillants gardent la main sur le chiffre d’affaires. Même s’ils se sont fait bousculer l’année dernière par les grandes enseignes du sport, les petits détaillants gardent la main sur le business du vélo électrique. En continuant à vendre des vélos de qualité, plus chers, les détaillants captent toujours plus de 70 % du chiffre d'affaires.

La production revient (un peu) en France. Cette vague de ventes de vélos électriques profite un peu plus à l’industrie française. Selon l’Union sport et cycle, les fabricants ont produit 354 536 vélos à assistance électrique dans l'Héxagone. Une production sur le territoire national en hausse de 31%. Autre fait notable, les importations de VAE proviennent de plus en plus d’Europe (Portugal en tête) et de moins en moins d’Asie.

Derniers articles

un cycliste la nuit à Paris dans le quartier bibliothéque
Sécurité routière : 244 cyclistes ont perdu la vie dans des accidents en 2022
Publié il y a 19 heures
des cyclistes sur la piste cyclables du boulevard sébastopol en janvier 2023
A Paris, la grève contre la réforme des retraites donne du boulot aux cyclistes
Publié il y a 1 semaine
Des cyclistes à Paris boulevard de Sébastopol
Paris à vélo : Anne Hidalgo prépare un “Code de la rue” en 2023
Publié il y a 3 semaines
des vélos circulant sur la rue de rivoli
Augmentation du Forfait mobilités durables : qui va en profiter ?
Publié il y a 1 mois
un cadenas partagé sharelock dans une rue de Saint-Ouen
Test de Sharelock : le réseau de cadenas partagés pour les vélos
Publié il y a 7 mois