Nakamura E-crossover X : le vélo haut de gamme à petit prix envoie du bois

[TEST] La marque d’Intersport - Nakamura - lance une nouvelle gamme de vélos dénommée “E-crossover”, comprenant, entre autres, le modèle X. Un cycle suréquipé pour un tarif contenu sous la barre des 2000 euros. Nous avons pu le tester.

Le nouveau vélo électrique de Nakamura Ecrossover X
Le E-crossover X dispose d'un couple surpuissant.(Boris Cassel)

Résumé

Avec son modèle E-crossover X, la marque Nakamura réussit la performance d’offrir un vélo “premium” (moteur pédalier, batterie intégrée, freins à disque, assistance intelligente etc.) à moins de 2000 euros. Sa conduite se révèle très agréable. L’assistance fluide et puissante est une vraie réussite. Seul bémol, des finitions imparfaites (soudures perceptibles, câbles apparents).

Points forts

  • le prix < 2000 euros
  • assistance intelligente
  • démarrage (couple) puissant
  • blocage par smartphone
  • batterie intégrée au cadre
  • freinage efficace

Points faibles

  • dérailleur externe
  • selle un peu étroite
  • câbles visibles
  • soudures grossières

Présentation
Jusqu’ici synonyme de “low cost”, Nakamura - la marque de vélo du réseau Intersport - élargit sa gamme avec le lancement des “E-crossover”. Comme son nom l’indique, cette nouvelle famille de cycles électriques regroupe des vélos taillés pour être aussi malléables en ville qu'à la campagne. Elle se compose des modèles intitulés “S” (999 euros), “A” (1599 euros), ”V” (1599 euros) et “X” (1999 euros).

Attirés par la promesse d’enfourcher une bicyclette suréquipée à bas prix, nous avons choisi de tester ce dernier modèle. Assemblé à Machecoul, en Loire-Atlantique - dans l’usine de la Manufacture Française du Cycle (MFC) -, ce vélo à assistance électrique est une refonte d’un précédent modèle (le “SUV”). Il se décline en deux versions : le XA (cadre haut) et le XV (cadre bas).

Ergonomie/style
Équipé de roues de type VTT, d’un large guidon et d’une fourche télescopique, le XA est un vélo imposant. Et ce, malgré la présence d’une batterie intégrée au cadre qui allège - un peu - sa silhouette. Son allure générale est gâchée par la qualité de ses finitions : nombreux câbles apparents, soudures grossières…

Confort/Conduite
Fourche avant télescopique, tige de selle suspendue, pneus Hutchinson larges… Sur le papier, tout est réuni pour une conduite apaisée. Après quelques tours de roue sur terrain accidenté - passage sur des racines dans des zones semi boisées -, le verdict tombe : l’alchimie fonctionne, les vibrations ne remontent pas dans les bras ou le dos. Seul bémol à cette conduite confortable, le choix d’une selle de type “course”, étroite. Une étroitesse qui nous rappelle, à la longue, l’existence de notre entre-fesses.

Moteur
Le X est équipé d’un moteur fait maison. Assemblé et calibré en France, le “Naka E power max” laisse entendre un léger bruit. En zone urbaine, ce petit bourdonnement est vite couvert par le brouhaha ambiant.

Le vélo électrique Nakamura Ecrossover est un moteur conçu par Intersport.
Le moteur du Nakamura Ecrossover X est "fait maison".(Boris Cassel)

Tableau de bord
Large et plutôt clair, le tableau de bord présente les quatre modes d’assistance offerts : Eco, Sport, Smart et Boost. L’assistance est sans aucun doute, le gros avantage de ce modèle. Rien à y redire, le couple de 100 Nm annoncé par le constructeur se signale rapidement : ce vélo envoie du bois au démarrage ! Laissons parler les chiffres. Départ arrêté et en poussant l’assistance au maximum, nous avons mis moins de 7 secondes pour atteindre les 25 km/h, seuil à partir duquel le moteur débraye. Un très, très, bon score.

Assistance “intelligente”
Le mode “smart” est un vrai atout pour ce vélo. « C’est un mode intelligent qui ne délivre que l’assistance dont vous avez besoin, en fonction de la pente et de votre pédalage », explique un représentant de la marque. Dubitatifs sur ce genre d’annonces marketing, nous l’avons testé. Et le résultat est bluffant. Inutile de passer des vitesses pour accompagner la montée en charge de l’assistance. Avec le mode smart, la conduite devient extrêmement fluide. A l’exception, cependant, du démarrage un peu brutal qui pourrait décontenancer les novices du VAE. Cette poussée initiale est volontairement puissante, nous assure-t-on chez Intersport. Objectif : coller au mieux à la pratique urbaine, qui réclame du démarrage rapide aux feux rouges et stop. Ce comportement nerveux peut être gommé en effectuant quelques réglages sur le tableau de bord.

L'écran de contrôle du Nakamura modèle X donné accès à un mode d'assitance révolutionnaire le modèle Smart
Le Nakamura Ecrossover X est doté d'une assitance révolutionnaire dénommée Smart.(Boris Cassel)

Conduite sans assistance
Autre bonne surprise, la transition entre le mode assisté et le fonctionnement en vitesse supérieur à 25 km/h est très fluide. Pas d’à-coups lorsque le moteur se coupe. Cependant, comme sur la plupart des VAE, une sorte de “freins moteur” - une lourdeur - se fait sentir lorsque l’on pédale sans assistance. Cet effet est ici contenu : le VAE peut être utilisé, sans trop de peine, à l’ancienne, sans électricité. Pratique en cas de batterie à plat !

Freins
Les roues du XA sont équipées de freins à disques hydrauliques. lIs font le taff sans être trop abrupts. Nous n’avons pas eu l’occasion, cependant, de tester leur efficacité sous la pluie.

Dérailleur/vitesses
Les neuf vitesses du dérailleur arrière s’actionnent depuis une manette équipée de gâchettes. Pour satisfaire un public plus “premium” et plus urbain, un dérailleur interne au moyeu du type nexus, bien pratique pour changer de braquet à l’arrêt, au feu rouge par exemple - aurait été plus judicieux. Un choix technique opéré, selon un représentant de la marque, pour contenir le prix final de l’engin sous les 2000 euros.

Accessoires
On notera la présence bienvenue à l’arrière d’un porte-bagages homologué pour supporter une charge de 40 kg. A en croire la fiche produit du modèle, ce dernier est “compatible fixation MIK® “, laissant donc entrevoir la possibilité d’y installer des paniers ou des sacoches de transport.

Prix
Le modèle testé est mis à prix à 1999 euros. Si vous êtes éligible à une prime de votre collectivité locale de 400 à 500 euros, le coût net du modèle X s’établit alors aux alentours de 1500 euros. Difficile de trouver aussi bon marché pour un vélo avec ces caractéristiques techniques de haut vol : moteur pédalier surpuissant, fourche télescopique à l’avant, freins à disque hydrauliques, batterie intégrée au cadre...

Le vélo à assistance électrique nakamura e-crossover X est vendu à moins de 2000 euros.
Le Nakamura Ecrossover X a un gros défault : la selle n'est pas assez large, elle en devient inconfortable.(Boris Cassel)

Derniers articles

Yohan Michel, le directeur marketing de alltricks dans les locaux du site internet à Montigny-le-Bretonneux
Alltricks : les secrets du leader français de la vente de vélos en ligne
Publié il y a 6 mois
un feu rouge pour cycliste à paris
Alerte : de nombreux vélos électriques rappelés pour des problèmes de freins !
Publié il y a 6 mois
toussaint wattinne devant des vélos électriques dans l'entrepôt de la start-up Upway à Gennevilliers
Upway : la start-up casse les prix grâce aux vélos électriques reconditionnés
Publié il y a 6 mois
un vélo dans la rue à bruxelles
MesAidesVélo : ce site vous déniche des subventions pour acheter un vélo
Publié il y a 7 mois
des cyclistes boulevard sébastopol à Paris
Mai à vélo : la grande fiesta du biclou à côté de chez toi !
Publié il y a 7 mois